La sodomie : faire l'amour différemment

Profile picture for user Redaction Femmezine
4 / 5 basé sur 19 votes
Chuuut

Le sexe anal apporte de nouvelles sensations et casse la routine.

Qu'est-ce que la sodomie ?

La sodomie est une pénétration sexuelle par voie anale. Il s'agit d'une pratique courante chez les homosexuels et qui se répand de plus en plus chez les hétérosexuels.

L'homme introduit ainsi son pénis en érection dans l'anus de la femme afin de lui donner et de se procurer du plaisir. La sodomie fait partie des jeux sexuels. Elle apporte de nouvelles sensations, différentes de la pénétration vaginale, aux partenaires hétérosexuels.

La sodomie n'est pas une déviance, il s'agit d'un acte sexuel normal, dès lors que les deux partenaires consentent à la pratiquer. Source d'excitation, elle permet également de stimuler le plaisir d'autres zones érogènes.

 

Comment pratiquer la sodomie ?

La sodomie est un acte sexuel comme un autre, il est donc important de se protéger avec un préservatif pour éviter de contracter des maladies ou infections sexuellement transmissibles.

Vous devez choisir la position sexuelle selon votre convenance, de manière à être à l'aise et à ressentir un maximum de sensations (à quatre pattes, sur le ventre, de côté...). Les couples optent généralement pour la levrette.

Avant la sodomie, le partenaire masculin peut commencer par caresser l'anus de sa partenaire et y introduire délicatement les doigts (ou la langue), afin de la détendre.

Il est important de lubrifier cette zone car elle ne s'humidifie pas naturellement par l'excitation. Il faut donc opter pour un lubrifiant hydrosoluble (oubliez les produits gras et la vaseline).

Le lubrifiant doit être appliqué sur la verge, autour et à l'intérieur de l'anus avant la pénétration. Le partenaire masculin devra introduire délicatement son pénis en érection pour ne pas blesser sa partenaire ou être " rejeté " par l'anus.

Après quelques va-et-vients, l'anus se détend et les deux partenaires commencent à prendre du plaisir.

 

Dans quel cas éviter la sodomie ? 

- Si vous n'avez pas de préservatif car les maladies et infections transmissibles s'attrapent trois fois plus facilement par l'anus.

- Si vous avez des plaies sur l'anus ou souffrez d'hémorroïdes car ce sera très douloureux.

- Si cette pratique sexuelle vous rebute ou vous dégoûte : ne vous forcez pas pour faire plaisir à votre partenaire.

 

En savoir plus sur la sexualité...

Vous pouvez consulter nos articles sexo :

 

 

 

 

Donnez votre avis !

Profile picture for user lidjmie
lidjmie , 09 octobre 2012
c vrai qu'il faut se proteger et suivre ttes les precautions necessaire! ma premiere foiss n'etait pas si mal sauf que c'etait incofortable mais g kan mme pris du plaisir. il n'y a rien a dire pour eviter la routine rien n'est bon que la sodomie!