Bienveillance : comment appliquer cet état d'esprit dans sa vie ?

Profile picture for user Redaction Femmezine
3 / 5 basé sur 2 votes
bienveillance femme

La bienveillance est, certes, un concept qui vous dit quelques, mais de là à savoir ce que c’est réellement, il y a grand pas à franchir ! Avant de vous familiariser avec la bienveillance, disons simplement qu’il s’agit d’un état d’esprit qui vous permettra de relativiser au quotidien, d’être plus serein face aux petits soucis et de mieux vivre avec les autres.

Qu’est-ce que la bienveillance ?

Bien plus qu’un concept, la bienveillance est un véritable état d’esprit qui facilite la relation à l’autre, que ce soit avec vos enfants, votre conjoint, vos amis, vos collègues de travail … ou de parfaits inconnus. Elle repose sur l’écoute attentive de l’autre, pas seulement de son discours mais également de ses ressentis et de ses émotions. 

Il s’agit alors de comprendre l’autre pour s’adapter à lui et l’accompagner, en particulier dans ses difficultés, avec indulgence et respect. La bienveillance vise ainsi à apaiser les relations et à permettre de développer une sérénité dans l’échange. Elle permet, par exemple, de désamorcer un conflit en évitant les remontrances au profit d’une écoute attentive et de la recherche de solutions. Le calme, le respect et la communication sont au centre de cet état esprit que nous avons tout à gagner à adopter.

L’importance de la bienveillance et ses bienfaits

Pour vivre en harmonie, il est nécessaire de développer des comportements bienveillants à l’égard des autres, et de soi-même. Cette volonté d’être heureux ensemble favorise la communication, permet d’éviter les conflits mais surtout de les désamorcer rapidement. Il s’agit bien de développer des relations positives dans lesquelles chacun s’épanouira. Un sourire, une aide, un conseil sont autant de petites actions qui facilitent les échanges, amènent un peu de bonheur dans une journée et posent un climat serein dans la relation. 

Au sein de votre entourage, la bienveillance permettra de renforcer les liens, vos proches se sentant soutenus, écoutés et compris. Les conversations autour d’une table ne seront plus aussi banales dès lors que vous écoutez réellement les propos tenus et que vous rebondissez dessus, en essayant d’apporter votre point de vue, pour un échange construit.

Pourquoi et comment être bienveillant envers soi-même ?

Être bienveillant envers les autres commence déjà à l’être envers soi-même. En effet, comment être empathique et disponible pour les autres si nous n’apprenons pas à être à l’écoute de soi-même et si nous sommes dans un état d’esprit négatif. 

Pour pouvoir être disponible pour l’autre, il est donc nécessaire, en premier lieu, d’écouter votre corps. Si vous vous sentez fatigué, vous serait peu enclin à « perdre » de l’énergie pour communiquer. Pensez donc à bien vous reposer et à adopter une hygiène de vie saine, avec une alimentation équilibrée et une activité physique régulière. 

Au-delà de votre corps, ménagez votre humeur ! Pour cela, intégrez des activités plaisantes à votre routine quotidienne. Un peu de lecture avant de vous coucher, une pause déjeuner entre copines entre deux rendez-vous ou une séance de jogging avant de récupérer vos enfants à l’école sont autant d’activités qui vont vous permettre de vous défouler, de prendre du plaisir et d’améliorer votre humeur.

Mais la bienveillance va surtout vous apprendre à être indulgent envers vous-même. Apprenez ainsi à relativiser vos erreurs puisque personne n’est parfait, et, au contraire, à vous féliciter de vos réussites. Sachez être à l’écoute de vos émotions et vous poser quand cela est nécessaire, voire pleurer un bon coup ! Apprenez à vous observer et à reconnaître ce qui vous plaît chez vous sans focaliser sur vos complexes : toutes ces choses qu’on ne fait généralement pas et qui, pourtant, participent à se sentir mieux. Retenez surtout, qu’avant de pouvoir répondre aux besoins de l’autre, il faut déjà satisfaire les vôtres.

Mieux vivre ensemble grâce à la bienveillance

Soyez disponible pour vos proches

Bienveillant envers vous, vous pouvez désormais l’être envers les autres ! Que ce soit envers vos enfants, vos amis, ou n’importe quel membre de votre famille, apprenez à être à leur écoute. Dans un quotidien bien chargé, il n’est pas rare de n’écouter que d’une oreille ceux qui vous parlent. Et pourtant, ils sont loin d’être dupes et comprendront rapidement que vous n’êtes pas disponible pour eux. 

Lorsque votre conjoint vous évoque des soucis au travail, prenez le temps de l’écouter, de le conseiller, de valoriser son travail : il ne s’en sentira que mieux et trouvera peut-être des solutions à ses problèmes grâce à un point de vue différent du sien. C’est d’ailleurs comme cela que les psychologues agissent : ils ne sont pas là pour apporter les solutions « clé-en-main » aux patients qui les consultent, mais les guident en les écoutant et en pointant les dysfonctionnements de pensée. Si votre conjoint se perçoit négativement et manque de confiance en lui, il ne pourra pas être efficace au travail. En lui pointant ses réussites et ses capacités, il pourra regagner confiance en lui et sera plus enclin à s’affirmer sur le terrain.

Il en est de même avec les autres membres de votre famille ou vos amis. Lorsque vous êtes en leur présence, soyez-le vraiment, présent ! La communication doit être un échange collaboratif dans lequel chacun soutient l’autre, l’aide à évoluer grâce à des conseils adaptés à sa situation. Valoriser, déculpabiliser, encourager à aller de l’avant, autant d’actions qui ne vous coûteront rien et qui aideront ceux que vous aimez à se sentir soutenus et à se sentir mieux.

Adoptez l’éducation bienveillante

La bienveillance n’est pas exclusive aux adultes et peut faire des miracles lorsqu’elle est appliquée dans l’éducation des enfants. Exit les réprimandes, les punitions et les cris : plutôt que de calmer une situation conflictuelle, ils ne font qu’énerver vos enfants et vous par la même occasion. 

Face à une bêtise, prenez le temps de la pointer à votre enfant, de lui expliquer calmement qu’il a mal agit et que vous aimeriez qu’il agisse autrement. Il fait une colère ? Et alors ? Laissez-le se défouler quelques minutes pour qu’il décharge les tensions accumulées durant la journée. Il ne servirait à rien de le gronder, cela ne ferait qu’accroître ses cris et ses pleurs. 

La bienveillance avec les enfants consiste simplement en la compréhension de leurs besoins, en fonction des étapes de leur développement. L’appliquer avec ses enfants ne vous demandera que peu d’efforts, si ce n’est quelques ajustements dans votre façon de communiquer. Privilégiez les explications calmes plutôt que les « non » à tout va, qui ne leur permettent pas de comprendre ce qu’ils ont fait de mal et ce que vous attendez d’eux.

Enfin, lorsque vous passer une journée avec vos enfants, prenez le temps pour eux. Acceptez de jouer avec eux, d’écouter leurs histoires, et mettez de côté ce que vous aviez prévu. Le maître-mot : soyez disponible, encore et toujours !

La bienveillance appliquée au travail

S’il est bien un lieu où la bienveillance peut faire des miracles, c’est au travail. Pourtant, nombre d’entreprises recherchent le rendement avant tout, fixent des objectifs intenables à leurs employés et en oublient de les féliciter lorsqu’ils sont atteints. Grave erreur ! 

Mettre trop de pressions sur ses employés revient à prendre le risque que ces derniers ne puissent suivent ce rythme soutenu et développent un burn-out. En effet, la société actuelle voit se multiplier les arrêts de travail et l’absentéisme liés à la pression exercée par certaines hiérarchies. 

Appliquer la bienveillance au travail apparaît comme la solution pour que chacun trouve sa place, se sente soutenu dans ses activités et voit son travail récompensé en cas de réussite. Mieux considéré, par son employeur comme ses collègues, un salarié ne sera que plus motivé à poursuivre son travail et atteindre de nouveaux objectifs. 

La bienveillance est donc un état d’esprit qui peut facilement se développer dès lors que l’on recherche le bonheur, pour soi comme pour autrui. Avec vos enfants, vos collègues ou de parfaits inconnus, la bienveillance ne sera que bénéfique pour développer une communication positive, apaiser les tensions et renforcer les liens.