Le cunnilingus, on en raffole, on en demande encore !

Profile picture for user Redaction Femmezine
2.8 / 5 basé sur 12 votes
femme enleve culotte

Découvrez tout ce qu'il y a à savoir sur cette délicieuse pratique sexuelle !

Le cunnilingus : pour ou contre ?

Tout comme la fellation, le cunnilingus n'est pas encore une pratique sexuelle qui fait l'unanimité, du côté des hommes comme du côté des femmes.

Et oui, tous les hommes n'aiment pas ça ! Et bien que cela puisse sembler étonnant, toutes les femmes non plus ! Tentons donc d'analyser les blocages.

Pour les hommes : le côté peu ragoûtant de la chose et la peur de mauvaises odeurs y sont pour beaucoup. La crainte de ne pas savoir bien s'y prendre joue également.

Pour les femmes : la gêne de présenter à leur homme leur anatomie, de très, très près. La peur des mauvaises odeurs, que la sensation soit désagréable pour elle (comme un chien qui lèche la main !) ou que cela déplaise à leur partenaire.

Nous allons donc vous donner plusieurs conseils pour faire sauter les blocages, de part et d'autre, et pour apprendre à expérimenter et savourer cette délicieuse pratique sexuelle !

On oublie les craintes et les préjugés !

Côté femmes

L'une des peurs les plus répandues est celle du mauvais goût, de la mauvaise odeur. Une bonne hygiène intime quotidienne devrait pourtant vous permettre de vous lancer dans cette pratique " en tout sécurité " !

Si vraiment cette peur persiste, prenez une douche ou utilisez une lingette intime juste avant l'acte. S'il s'avère qu'il y a effectivement une odeur et que celle-ci persiste même après la toilette, consultez votre gynécologue et ne vous lancez surtout pas dans cette pratique. Il se peut que vous ayez une mycose vaginale nécessitant un traitement.

Vous devez savoir que le vagin a une odeur naturelle, qui n'est ni bonne, ni mauvaise, mais qu'il faut accepter. Rassurez-vous, elle excite en général davantage encore les messieurs.

Deuxième frein à lever : la peur que votre partenaire voit votre anatomie de très très près. Et bien mesdemoiselles et mesdames, sachez qu'il sait certainement déjà depuis de nombreuses années à quoi ressemble un vagin (au moins via les films pornos) ! Il ne risque pas de faire une découverte exceptionnelle en retirant votre petite culotte et en s'approchant de plus près.

Vous devez essayer de mettre votre pudeur de côté, lui faire confiance. Au pire, si cela vous stresse vraiment, vous pouvez faire cela sous une lumière tamisée ou dans la semi-obscurité.

Vous craignez de ne pas aimer la sensation ? Ne jugez pas avant d'avoir essayé ! D'abord, sachez que c'est incroyablement excitant de savoir que votre homme vous désire tellement qu'il veut dévorer la moindre parcelle de votre anatomie.

Ensuite, le cunnilingus est extrêmement agréable : votre partenaire vous caresse la vulve et le clitoris avec sa langue naturellement lubrifiée par sa salive. Il s'agit souvent d'un préliminaire à la pénétration mais certaines femmes peuvent aussi avoir un orgasme très important grâce à cette pratique sexuelle.

Côté hommes

Certains mâles sont réticents à la pratique du cunnilingus parce qu'ils craignent les mauvaises odeurs, le mauvais goût... A vous de le rassurer subtilement là-dessus. Au pire, prenez une douche, un bain sensuel ensemble avant de vous lancer !

Certains hommes ont l'impression de s'abaisser par cet acte. Vous pouvez rétorquer que vous-même vous pratiquez la fellation sans état d'âme et qu'il devrait en faire autant.

D'autres ont tout simplement peur de mal s'y prendre, de vous faire mal ou tout simplement de ne pas parvenir à vous donner du plaisir. A vous de rassurer votre partenaire et de le guider. On ne devient pas expert du premier coup, d'autant que l'anatomie de la femme est un peu plus compliquée que celle de l'homme.

On rentre dans le vif du sujet !

Côté femmes novices ou réticentes

Vous êtes avec un homme qui sait ce qu'il fait ou qui, du moins, a envie de le faire. Alors on se détend et on ne boude pas son plaisir ! On le laisse descendre doucement entre nos cuisses et on profite !

On lui caresse les cheveux et on se laisse aller. S'il est un peu à côté, on l'aiguille d'une voix douce et sensuelle, et fait en sorte de ne pas se transformer en GPS qui commente une carte au trésor.

Et là on se rend compte que la sensation de " léchouille " et le bruit, qui peuvent faire penser à un chien qui nettoie sa gamelle, laissent la place à un plaisir intense.

Côté hommes novices ou réticents

Vous êtes avec un homme un peu rebuté par l'acte ou tout simplement craintif de mal s'y prendre. D'abord, rassurez-le subtilement sur votre hygiène intime (comme précédemment expliqué).

Ensuite, choisissez une position confortable pour lui et vous. Le mieux est de vous mettre sur le dos, les cuisses délicatement écartées et les genoux légèrement repliés.

Ensuite, commencez pas l'embrasser langoureusement, puis à lui faire comprendre qu'il doit vous faire des bisous dans le cou, puis sur les seins, le ventre, le nombril, et enfin (terre promise !) sur le vagin.

Dites-lui de commencer par des bisous, pour une " mise en bouche " sensuelle et délicate, puis demandez-lui de donner des petits coups de langue et de se laisser aller.

Quand il aura pris confiance en lui, ça ira tout seul ! N'hésite pas à lui faire savoir par des gémissements quand il est sur la bonne voie, ou au contraire à lui diriger ponctuellement et gentiment.

Ce ne sera peut-être pas parfait, mais il faut un début à tout ! Pour parfaire sa technique, il lui faudra recommencer, pour votre plus grand bonheur !