Bronchite et grossesse : quels sont les risques et comment se soigner ?

Profile picture for user Redaction Femmezine
4 / 5 basé sur 5 votes
bronchite femme enceinte

Tout ce que vous devez savoir afin de traiter une bronchite lorsque vous êtes enceinte.

Enceinte, votre système immunitaire est moins efficace. Voilà la raison pour laquelle vous êtes plus vulnérable faces aux infections comme la bronchite. Pas d'inquiétude cependant, la bronchite est souvent bénigne et se guérit donc facilement sans antibiotiques !

Bronchite : les virus sont les principaux responsables

Avec l'arrivée des premiers froids, le nez coule et le rhume "tombe sur les bronches", générant ainsi une inflammation: la bronchite !

Très contagieuse, la bronchite est surtout fréquente durant l'hiver. Elle se reconnait à l'apparition de violentes quintes de toux, accompagnées d'une sensation de brûlure au niveau de la poitrine. La fièvre, qui avoisine les 38°C/39°C, s'accompagne quant à elle de maux de tête et d'une fatigue excessive. Vous devez consulter. 

La bronchite aiguë se guérit sans antibiotiques

Il n'est pas toujours aisé de se soigner lorsque l'on est enceinte. En effet, bon nombre de médicaments ne peuvent pas vous être prescrits. Il en est de même pour les huiles essentielles qui sont fortement déconseillées aux femmes enceintes. Et, contrairement à ce que l'on croit, les antibiotiques, qui sont actifs contre les bactéries, s'avèrent en fait inutiles dans 95 % des cas. Effectivement, la toux grasse de la bronchite ne correspond pas à une surinfection par une bactérie, mais à une aggravation de l'inflammation. 

Pour trouver un soulagement immédiat :

  • Reposez-vous suffisamment
  • Buvez des boissons chaudes (tisanes anti-inflammatoire)
  • Posez une bouillotte chaude contre votre poitrine
  • Respirez un air humide et chaud
  • Toussez et crachez pour évacuer l'infection
  • Sucez des bonbons naturels au miel

Quels dangers en cas de bronchite chez la femme enceinte ?

Encore une fois, contrairement à ce que l'on pense, la toux ne provoque pas de contractions et n'empêche pas le bon déroulement de la grossesse. Généralement, votre médecin vous prescrira du paracétamol (inoffensif pour le fœtus) et vous recommandera des tisanes anti-inflammatoire additionnées de miel. C'est surtout la fièvre qui représente un réel danger et doit absolument être traitée de manière optimale, parce qu'elle réduit l'oxygénation du fœtus.