Au secours, règles douloureuses !

Profile picture for user Redaction Femmezine
4 / 5 basé sur 77 votes
règles douloureuses

A l'approche des règles c'est toujours la même torture ? Voici nos conseils

Tous les mois, à l'approche des règles c'est la même torture : d'atroces douleurs dans le bas-ventre, des nausées, des spasmes, des maux de têtes. Parfois même la douleur s'étend dans le bas du dos.

Un vrai cauchemar quoi. Nous sommes en effet 70% à souffrir abominablement à chaque cycle. Ces douleurs pré-menstruelles autrement appelées Dysménorrhée peuvent s'avérer extrêmement violentes chez 10 à 15 % des femmes au point de les handicaper et de les clouer au lit.

On distingue deux sortes de dysménorrhée.

 

Les dysménorrhées primaires

Elles touchent principalement les jeunes filles dans les premières années suivant le début des règles. Les symptômes peuvent aller jusqu'à des crampes dans le bas du dos, et dans les cuisses empêchant les personnes en question de se déplacer. Ces douleurs se traitent à l'aide de divers médicaments : anti-inflammatoires (le moyen le plus efficace), antalgiques (ceux-ci ne soulagent pas en cas de douleurs intenses) et même la pilule contraceptive dont la prise orale empêche l'ovulation et la production de prostaglandines (molécules à l'origine des contractions utérines et donc des douleurs mensuelles.) De plus un examen pelvien reste néanmoins nécessaire pour dépister la présence de certaines pathologies

 

Les dysménorrhées secondaires

Les dysménorrhées secondaires apparaissent plus tardivement (en général autour de la trentaine). Ces douleurs doivent être traitées avec le plus grand sérieux car elles peuvent être le signe avant coureur de maladies gynécologique telles que l'endométriose (lorsqu'une muqueuse utérine se développe sur la paroi du vagin ou de l'intestin) d'un fibrome tumeur bénigne, ou encore d'une maladie des ovaires. Dans ce genre de cas une consultation chez le médecin est donc absolument indispensable.

Pour les deux cas, il faut savoir que les médicaments mettent du temps à agir. N'attendez donc pas que la douleur devienne insoutenable mais au contraire anticipez  et prenez les le plus rapidement possible.

 

Système D contre les douleurs menstruelles

Lorsque les médicaments ne sont pas toujours efficaces, quelques petites astuces et remèdes de grand-mères sont parfois salvateurs pour atténuer ces douleurs qui nous gâchent la vie.

  • La chaleur ayant un effet apaisant sur ce type de douleurs, un bon bain chaud, une bouillote ou encore même un petit coup de sèche cheveux sur le ventre cela fait toujours du bien !
  • Quelques exercices physiques légers aident à l'oxygénation du corps, et permettent une meilleure circulation sanguine. Quelques postures de Yoga ou de relaxation sont idéales pour atténuer les douleurs du bas du dos ou du ventre.
  • Certaines huiles essentielles seraient également une arme très utile contre ces douleurs (ballonnements, migraines, crampes, gonflement de la poitrine et rétention d'eau). Il s'agit des huiles de bourrache et d'onagre qu'on peut trouver en pharmacie sous forme de gélules.
  • Il est également conseillé de surveiller son alimentation en supprimant les aliments trop gras et de privilégier le poisson riche en omega 3 réputée pour limiter les troubles menstruels.
  • De plus, éviter le stress qui est un facteur aggravant dans les douleurs menstruelles.
  • Puis évidemment, bannissez les vêtements serrés qui ne feront qu'accroître votre malaise et vos douleurs !

 

 

Donnez votre avis !

Profile picture for user orchinails
orchinails , 13 décembre 2009
je confirme que le stress aggrave les douleurs, et considérablement ! Moi pour limiter les douleurs, je m'assoie en tailleur par terre , le dos bien droit ,je regarde au loin et réspire lentement avec le ventre!
Profile picture for user sandara
sandara , 14 décembre 2009
moi c'est simple: impossible de me lever et obligée de rester au lit. Les médicaments (Antadys) me permettent juste de tenir debout quelques minutes...Ma pharmacienne m'a conseillée de prendre du gattilier. J'ai suivi son conseil et cela s'avère, pour ma part, plus efficace que les médicaments que je prenais avant!!
Profile picture for user prestige
prestige , 15 décembre 2009
Il y a aussi l'homéopathie qui marche bien (une dose de Folliculinum 15CH), si non l'acupunture qui est pas mal fini les migraines et les règles abondantes.
Profile picture for user ibtissam57
ibtissam57 , 16 décembre 2009
aucun medicament ne marche sur moi ca dure au moins 3 jours de douleurs au ventre au dos les jambes lourdes c'est une vraie galere
Profile picture for user cherb75
cherb75 , 21 décembre 2009
certains spasmodiques sont efficaces associés à une bouillotte et du paracétamol. En plus, être à l'aise dans ses vêtements,quelques jours de cocooning et cela aide à passer ces quelques jours.
Profile picture for user arcgirl
arcgirl , 22 décembre 2009
Etant gamine j'avis des règles tres douloureuses accompagné de vomissements . La mise sous pillule a un peu calmé les choses , puis l'ajout d'anti inflamatoire pendant les 3 premiers jours des règles m'a amélioré . Pour moi pillule et anti inflamatoire m'ont rendu les choses beaucoup plus suportable .
Profile picture for user elog56
elog56 , 14 janvier 2010
Comme arcgirl, la mise sous pilule m'a retirée les douleurs. Parfois, je ressens quelques de maux de ventre mais c'est léger, je n'ai pas à me plaindre!!
Profile picture for user yojoelle
yojoelle , 17 janvier 2010
Moi,57 ans ,finie et j'en suis très heureuse ainsi,car j'ai bien souffert et ce jusqu'à 51 ans quand même!
Profile picture for user carigane
carigane , 25 janvier 2010
Moi bien servi je les ai eu a 9 ans donc un peu précoce.Et elle n'était pas du tout régulières.La mise sous pilule a réglé leproblème d'irrégularité.Mais pour les douleurs la bouillote toutes les 3 h sur le bas ventre m'aide vraiment.
Profile picture for user mariammlk
mariammlk , 31 janvier 2010
Moi je n'ai pas de probleme et pas trop de douleurs...et je suis bien contente ^_^